Paques chocolat

Parce que ce fameux lapin de pâques est débordé, nous pouvons l’aider et lui faire économiser : du temps, un déplacement inutile dans notre jardin/intéreur et de l’argent !

Faire vos chocolats de pâques maison vous interesse ? Suivez le guide !

QUEL CHOCOLAT CHOISIR ?

 

Le chocolat de couverture.

Pour le moulage des bonbons en chocolat, des œufs de Pâques et autres friandises, il faut absolument utiliser du chocolat de couverture qu’il soit noir, blanc ou au lait. Sa composition plus élevée en beurre de cacao (32 % minimum) lui confère une meilleure fluidité qui sera déterminante pour travailler le chocolat.

La variété de chocolat.

Libre à vous ensuite de choisir dans la gamme de ces chocolats de couverture la force en goût que vous désirez en fonction du pourcentage de cacao qui s’échelonne de 50 à 70 % pour le chocolat de couverture noir. S’il fallait résumer : plus un chocolat aura un pourcentage élevé sur son emballage (teneur en cacao) : plus il sera « noir » et « moins calorique ».

DÉFINITION : TABLAGE

Avant de nous lancer dans nos explications chocolatées, il est important de vous apprendre un terme : tabler un chocolat.

Le tablage du chocolat appelé aussi tempérage consiste à porter le chocolat à des températures déterminées de façon a ce que le beurre de cacao puisse cristalliser de façon homogène. On obtient une texture lisse, une bonne fluidité et un brillant indispensable pour confectionner de beaux chocolats. Pour résumer : votre chocolat a fondu a une température définie puis solidifier à nouveau dans la forme/moule de votre choix.

D‘OÙ L’OBLIGATION DE TEMPÉRER VOTRE CHOCOLAT ?

Le chocolat doit être impérativement tempéré ou tablé avant le moulage. Cette opération est nécessaire pour obtenir un chocolat brillant, lisse et croquant. Le tablage permet aussi au chocolat de développer ses arômes et de se démouler facilement.

Les températures de tablage sont souvent indiquées sur l’emballage.

C’est pourquoi l’un des accessoires indispensables, vous l’aurez compris pour réussir vos chocolats de pâques sera un thermomètre de cuisine qui vous permettra de suivre vos températures.

 

OPÉRATION DIFFICILE MAIS PAS IMPOSSIBLE

Vous l’aurez compris être chocolatier ça ne s’improvise pas : entre la température selon le chocolat afin qu’il fonde puis la température idéale pour qu’il se solidifie à nouveau : tout est technique !
Si nous devions vous donner l’une des recettes à faire de manière simple et gourmande :
Prenons un chocolat que l’on trouve en grande surface assez facilement :

  • Faire fondre le chocolat au bain-marie, à feu tout doux. Lorsqu’il est bien fondu, retirer du feu et y ajouter du chocolat râpé (2 carreaux pour 10 carreaux de chocolat fondu).
  • Ajouter le sucre en poudre, et bien remuer.
  • Laissons place … à la créativité de chacun : préparez vos moules ou tout simplement un bac à glacons. Ajouter votre chocolat fondue accompagné d’une sélection d’ingrédients que vous appréciez : noix de coco rapée, amandes, cacahuètes, noisettes, fraises… Soyez créatifs !
  • Laissez refroidir au frigo pendant minimum 6 heures.
  • Bonne dégustation !

Pin It on Pinterest