L'ALTERNANCE

La formation révèle l’aptitude et le terrain révèle la compétence.

Apprendre un métier dont une partie est « manuelle » nécessite de l’entraînement et de la pratique. 

Nos formations ne dérogent pas à la règle. C’est pourquoi elles se font toutes en alternance. Avec la majeure partie de son temps en partie technique, l’apprenti met en pratique ses acquis et se forge une expérience qui fera la différence au moment de rentrer sur le marché du travail.

1 – À QUI ?

 

Pour bénéficier d’un contrat de professionnalisation en cuisine il faut remplir au moins l’une des conditions suivantes :

Jeunes âgés de 16 à 25 ans

Logo Pole Emploi

Demandeurs d'emplois de plus de 26 ans

Vous percevez un de ces minimas sociaux (RSA, ASS, AAH…)

Vous avez bénéficié d’un emploi aidé comme le Contrat Unique d’Insertion (CUI)

2 – Les modes de préparation de l’alternance

La formation en alternance peut se préparer de 2 façons : la méthode classique par un Organisme de formation ou lycée professionnel en présentiel et la seconde par un organisme de formation à distance.

Vous l’aurez compris, nous favorisons la méthode en présentiel pour la simple et bonne raison que nous privéligions le contact humain et la personnalisation de votre parcours de formation et d’intégration. 

Être connecté oui, mais tout en gardant un lien.

3 – Rémunération en contrat pro.

La rémunération des apprentis et des salariés dépend de deux facteurs importants : l’âge et l’année académique du candidat. Effectivement, plus vous êtes âgés et plus vous avancez dans votre cursus académique, plus la rémunération est importante.

Par ailleurs, le salaire est calculé en fonction du SMIC comme le montre les deux tableaux suivants :

 

Contrat de professionnalisation

Moins de 21 ans

Entre 21 et 25 ans

26 ans et plus

Niveau inférieur au bac pro 55 % du SMIC (814 euros) 70 % du SMIC (1036 euros) 100 % SMIC
Niveau égal ou supérieur au bac pro 37 % du SMIC (547 euros) 80 % du SMIC (1184 euros) 100 % SMIC

4 – Avantages et limites de l’alternance

AVANTAGES

  • ASSOCIER THÉORIE ET PRATIQUE : dans les métiers de l’alternant, la pratique est essentielle. La théorie est souvent abstraite. L’alternance vous permet de tout mettre en pratique.
  • ACQUÉRIR DES COMPÉTENCES AVANT SON ENTRÉE EN ENTREPRISE : Quand vous avez terminé votre alternance, vous êtes considéré comme quelqu’un de compétent qui à déjà les comportements et attitudes d’un professionnel de votre formation.
  • DÉBOUCHER RAPIDEMENT SUR UN EMPLOI : Avec 12 ou 24 mois d’expérience, votre CV sera plus facilement regardé que d’autres formations.
  • ÊTRE RÉMUNÉRÉE : Etre formée en alternance tout en étant rémunérée, c’est l’un des autres avantages.
  • ÊTRE PLUS COMPÉTITIF SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL : En période de difficultés économiques, une ligne de plus sur votre curriculum vitae sera la bienvenue.

 

LIMITES

  • Les contrats sont non négociables.
  • L’apprenti est traité comme un salarié à temps plein : mêmes obligations et mêmes congés.

5. Les aides financières

Il existe un nombre important d’aides aux entreprises dans le cas d’une embauche d’un apprenti en alternance.

 

  • Exonération de charges patronales URSSAF dans le cadre de la loi Fillon à hauteur de 71,9% pendant toute la durée du contrat
  • Aide exceptionnelle de l’état ( #1jeune1solution): de 5 000€ pour un candidat de moins de 18 ans, de 8 000€ pour un candidat majeur (moins de 30 ans)
  • Aide à l’embauche : 2000 € pour un apprenant de plus de 26 ans, 4000 € pour un apprenant de plus de 45 ans (géré par Pole Emploi)
  • Emploi franc : Aide de 5 000€ en CDD ou 15 000 € en CDI (géré par Pole Emploi)
  • Aides supplémentaires en cas d’embauche d’un travailleur handicapé. Voir le site de l’Agefiph.
  • Aide de l’OPCO pouvant aller jusqu’à 4 800 € HT par apprenant (reliquat d’heure de formation en centre)

FUTURS APPRENANTS : N’hésitez pas à parler de ces aides financières à votre futur employeur !

Demandez votre brochure gratuite

Pin It on Pinterest